• Mon bilan Pokémon de l'ère 3DS.

     

    Tout d'abord joyeux Noël à vous, j'espère que vous avez/êtes en train de passer de bonnes fêtes et que vous avez eu tout ce que vous vouliez, que ce soient cadeaux ou rencontres. Bref, aujourd'hui vidéo article un peu spécial (mais au final ne le sont ils pas tous) puisqu'il s'agit de mon bilan personnel Pokémon de l'ère 3DS, ou plutôt de l'ère 2DS dans mon cas et ce avant de pouvoir enfin mettre les mains sur Pokémon Épée.

     

    Nintendo 2DS

     

    En effet à Noël 2013 j'ai reçu une jolie 2DS blanche et rouge, car mon expérience avec la 3D sur la 3DS d'un ami n'avait pas été très concluante, qu'elle était bien moins chère (le prix de 3DS au début aïe aïe aïe) et surtout elle n'avait pas ses maudits coins qui te détruisent les mains au bout d'une demi-heure de jeu n'est-ce pas vilaine 3DS ??!!

     

    (coin démoniaque de la première 3DS)

     

    Voilà donc que je reçois une 2DS toute fraîche accompagnée de Pokémon X (version boîte), raison principale de ma demande pour cette nouvelle console.

     

    Pokémon X

     

     

    Logo Pokémon X

     

    Tout d'abord pourquoi Pokémon X ? Et bien la première raison c'est que j'ai craqué sur Xerneas dès sa première annonce là où Yveltal ne me plaisait pas plus que ça et hasard du destin mon ami, le même que celui dont la 3DS m'a écorché les mains, préférait Yveltal et avait donc acheté Pokémon Y. En effet nous jouions ensemble à Pokémon depuis les version Diamant et Perle et nous avons toujours pris les version complémentaires, sans que cela ne nous gêne puisque nous préférions toujours les deux légendaires différents (c'est fou quand on y repense). C'est Noël, je viens d'avoir 14 ans et voilà donc Pokémon X entre mes mains.

     

    Jeton Xerneas du deck à thème Vitalité

    (encore aujourd'hui une de mes légendaires préféré)

     

    Enfin ça n'a pas été aussi immédiat parce qu'il fallait quand-même configurer la 2DS, faire la première mise à jour, manger le petit-dèj et me laver (les désavantages des cadeaux le 25 quand on est à domicile). Mais après tout cela c'est parti pour la découverte de la région de Kalos : baguette, béret et grève ! Enfin je mens un peu en disant découverte car j'avais déjà eu l'occasion de découvrir Pokémon Y chez mon ami, ce qui aura son importance par la suite.

     

    (rien ne marche, rien ne marche, c'est cela oui...)

     

    Enfin bref, pour cette nouvelle aventure en terre (quasiment) inconnue j'ai choisi d'être accompagné par Marisson, beaucoup trop choupi-chou et pur pour ce monde. Feunnec est aussi super mignon mais Goupelin... Goupelin quoi... Et pour Grenousse je le trouvais sans plus, et puis Amphinobi a pas un design qui me plait beaucoup. Me voilà donc embarqué dans cette nouvelle aventure, qui sera finalement assez courte.

     

    Marisson - BREAKthroughMarisson - SM-P Promotional cards 

    (Marisson, beaucoup trop pur pour ce monde) 

     

    Assez courte en effet car Pokémon X est le jeu principal auquel j'ai le moins joué, "seulement" 96h, dont 28 ces deux dernières années, ce qui ne rentre donc pas dans ma première aventure. Et pourquoi cela ? Comme dit plus haut j'avais déjà joué à Pokémon Y sur la version de mon ami et j'avais suivi absolument toutes les nouvelles sur le jeu et donc en conséquence le plaisir de la découverte a été moindre, d'autant plus que la sixième génération est celle qui comporte le moins de Pokémon et qu'ils avaient été quasiment tous annoncés à l'avance, ce qui fait pale figure après les 156 Pokémon de la cinquième.

    Un jeu que j'ai donc fait d'une traite, auquel je suis peu revenu avant dernièrement et qui m'a au final peu marqué. Au niveau des personnages, je ne parlerai pas des 4 rivaux qui sont... ce qu'ils sont. Bien qu'en y ayant rejoué récemment je me suis rendu compte que le personnage de Kalem/Séréna est assez sympathique. Pour ce qui est des champions d'arène et du conseil 4, rien de bien fulgurant non plus, je ne me suis attaché à peu d'entre eux. C'est aussi un jeu auquel je n'ai quasiment pas joué en multijoueur, en effet les amis avec qui je jouais ont commencé à prendre leurs distances avec Pokémon... De plus je m'investissais énormément dans un autre jeu à l'époque : Minecraft, mais j'y consacrerais très probablement un article à part entière.

    Voilà pour Pokémon X, mon parent pauvre de la saga Pokémon, pas un jeu que je n'apprécie pas car je trouve que c'est un jeu très agréable à jouer mais il est arrivé un peu au mauvais moment (et puis son OST est excellente mais ça je l'ai (re)découvert plus tard).

     

    (Dianthéa la Maître de la Ligue que j'ai le moins affronté malgré un thème musical génial)

     

    Pokémon Rubis Oméga

     

    Logo Pokémon Rubis Oméga

     

    Noël 2014 et comme le chantait Newtiteuf : on est de retour à Hoenn (cliquez ici pour le malaise) ! Les remakes de la troisième génération, que j'affectionne beaucoup car il s'agit de la génération avec laquelle j'ai grandi, notamment au travers de l'animé puis du jeu car bien que mon premier jeu Pokémon ait été Pokémon Diamant, le second fut Rubis et sa belle cartouche rouge, d'où le choix de cette version pour les remakes. Et avec ce jeu j'ai inauguré une tradition qui dure toujours aujourd'hui : ne regarder aucune news sur le jeu en dehors de sa date de sortie. Et oui, le traumatisme Pokémon X est passé par là et je ne voulais pas à nouveau être lassé du jeu à cause de l'absence du plaisir de la découverte.

     

    (me faire voyager au fond d'un camion, merci Maman)

     

    Pour ne pas changer, j'ai encore une fois choisi le starter plante, à savoir Arcko bien sûr, même si je préfère Poussifeu et Gobou car j'avais déjà le Poussifeu événementiel de Pokémon X et que mon ami, qui s'était remis à Pokémon, avait choisi Gobou donc je n'allais pas faire doublon (et oui sinon c'est relou pour le Pokédex). Le début de mon aventure a été assez particulier, car j'avais décidé de shasser un Tarsal sur la route 102 et comme je n'étais pas vraiment hyper patient et que je n'ai pas la chance de Timmy, j'ai arrêté après près de 300 essais et me suis donc retrouvé avec un Massko niveau 28 avant même le premier badge. Inutile de dire que j'ai un peu roulé sur le jeu bien que ça m'ait permis de mon concentrer sur la capture de Pokémon et ainsi d'avoir pour la première fois une vraie équipe diversifiée, un mal pour un bien.

     

    (un Massko niveau 28 et un Tarsal pas shiny, bonne chance)

     

    Et contrairement à Pokémon X, j'ai beaucoup joué à Pokémon Rubis Oméga, environ 191h et surtout pendant l'été 2015, quand mon ami s'était remis à Pokémon et que nous passions nos journées à monter des équipes pour s'affronter. C'est donc à ce moment que j'ai commencé à m'intéresser à la stratégie Pokémon et donc à enfin faire des équipes pas simplement constituée de mon starter et de 5 légendaires en espérant taper le plus fort. Et ainsi pour la première fois depuis que j'avais commencé Pokémon je gagnais régulièrement mes matchs, enfin !

    C'est également l'occasion de revoir des personnages que j'adore, souvent avec des nouveaux designs très réussis, comme Timmy qui passe de petit asthmatique pot-de-colle à rival avec probablement un des meilleur thème de combat, Alizée la championne de Cimetronelle, Lévy et Tatia les jumeaux champions d'Algatia, Marc celui d'Atalanopolis, Pierre Rochard mon amour de toujours ou encore Courtneyyy~~ !

     

    (je crois que je veux bien laisser la Team Magma gagner... par contre bonjour la scoliose)

     

    Pokémon Rubis Oméga c'est les bons souvenirs, la géniale redécouverte d'une région qui a bercé mon enfance, le début de mon intérêt pour stratégie et donc haut la main un des meilleurs jeu Pokémon dans mon cœur.

     

     

    (j'ai hésité à faire un Blingee mais j'ai un peu de respect pour vos yeux) 

     

    Pokémon Lune

     

    Logo Pokémon Lune

     

    On est le mercredi 23 novembre 2016, Pokémon Soleil et Lune viennent de sortir. Je profite du fait qu'on ait pas de devoir surveillé ce mercredi après-midi pour passer au Leclerc avant de prendre mon bus pour rentrer du lycée. Je découvre l'apparence des deux légendaires sur les présentoirs à l'entrée de l'espace culturel, j'ai pas non plus énormément de temps alors je choisis assez vite la version Lune, parce que de toutes façons je suis trod4rk (en vrai c'est surtout parce que le décalage de 12h dans Pokémon Lune collait bien avec le fait que je jouais surtout le soir vu que j'arrivais chez moi que vers 18h30).

    Et pour la première fois pas de cinématique avant l'écran-titre mais bel et bien une cinématique d'intro, dans Pokémon ! (enfin si on ne compte pas la cinématique du couronnement de N dans Noir et Blanc) Ainsi je découvre le personnage de Lilie et son fameux sac au contenu mystérieux (et accessoirement que ces gens en blancs sont les gentils les moins fiables du monde). Puis on découvre Euphorbe et la sublime région d'Alola.

    Et comme environ 95% des gens j'ai choisi Brindibou comme starter.

     

    (boubibou)

     

    Pour moi Pokémon Lune a réussi ce que Pokémon X a échoué à faire : créer le sentiment d'avoir vécu une véritable aventure aux côtés de ses personnages. On s'attache véritablement à Tili, Lilie ou le professeur Euphorbe. Ce sentiment est probablement accentué par mon âge et l'attention que je porte au jeu qui fait que j'en saisis mieux les subtilités, car quand je rejoue à Pokémon Blanc je me demande toujours comment j'ai pu comprendre un traître mot de Gethis à 11 ans... Un peu pareil pour le personnage de Kalem/Séréna dans X. Attention tout de fois, les personnages de Lune restent bien mieux écrit que ceux de X, et malgré le côté peu mémorable des épreuves, les capitaines eux le sont. Peut-être que cet attachement à ces nouveaux personnages vient aussi du fait que Pokémon Lune soit ma première aventure en solitaire, sans personne avec qui jouer et avec qui la partager... Après sans mentir mes souvenirs de Lune se mélangent pas mal avec ceux de Ultra-Soleil vu la similarité des deux jeux et le fait que finalement je n'ai pas passé tant de temps que ça sur Lune : environ 124h et dans une période assez condensée vu que dès le mois de décembre je m'affairais pour mon bac blanc, avait eu mon premier PC personnel, puis le bac et la rentrée en école d'ingé... Enfin ça c'est une autre histoire.

     

    (pas du tout Euphorbe avec une moustache)

     

    Et là je me rends compte qu'au final j'ai pas grand chose à dire sur Pokémon Lune, alors que je pensais que j'allais sécher pour Pokémon X... Comme dit juste au dessus Lune se fait un peu phagocyter par Ultra-Soleil et quelque part il ne m'a pas marqué fortement, ni positivement, ni négativement. Il est aussi situé dans une sorte de vide de mon expérience Pokémon, un moment où je n'avais aucun canal pour la partager et donc est probablement moins ancrée en moi sur cette période.

     

    (inutile de vous préciser quelle est ma forme d'Alola favorite)

     

     

    Pokémon Ultra-Soleil

     

     

    Logo Pokémon Ultra-Soleil

     

    Alors là on s'attaque pas au plus petit des morceaux, et pour cause : Pokémon Ultra-Soleil est le jeu auquel j'ai le plus joué sur 2DS avec pas moins de 377h34 au moment où j'écris ces lignes et très probablement le jeu auquel j'ai le plus joué tout court ces 2 dernières années. Commençons donc par le désormais traditionnel récit de son acquisition qui est très simple : je suis allé day-one au Leclerc à côté du chez-moi d'alors l'acheter dès l'ouverture (à 8h45 précises !) avant le premier CM de la journée. Délesté de quelques 33,49€ (j'ai encore le ticket de caisse, me jugez pas) et assommé par probablement un CM de mathématiques ou de physique j'allume le jeu la première fois ce midi du vendredi 17 novembre 2017. Premier jeu vidéo payé avec ma bourse du CROUS, c'est à noter. Et en fait c'est le jeu de beaucoup de premières fois.

    Première fois que je complète entièrement le Pokédex d'un jeu principal en janvier 2019, pas moins de 401 Pokémon (sans compter les deux fabuleux événementiels), rassemblés en 2 ans, vu que j'avais commencé cette tâche dans Pokémon Lune, et le tout quasiment seul avec seulement quelques échanges GTS. Pas la plus mince affaire mais une certaine fierté d'avoir accompli cette tâche après 11 ans de jeux Pokémon. Et puis, plus récemment j'ai enfin capturé tout les Pokémon possiblement capturables dans Pokémon Ultra-Soleil, et ironie du sort il ne me manque qu'Yveltal pour que ça soit aussi valable pour Ultra-Lune.

     

    Motisma-dex

    (tu m'as bien saoulé durant l'aventure, mais je t'ai rempli petit chenapan)

     

    Première fois également que je réussi à terminer une zone de combat, la seule chose que j'avais réussi jusqu'alors était le défi intermédiaire de l'Arcade de Comabt dans Pokémon Soul Silver, autant dire que j'avais eu de la chance. Je m'étais enfin constitué de vraies équipes taillées pour gagner et malgré un premier échec face à Red, j'ai enfin pu triompher de notre héros muet le 26 octobre dernier et ainsi triompher de l'Arbre de Combat en catégorie Super Solo. Et sans mentir j'ai lâché ma petite larme et probablement dérangé mes voisins. Et je ne me suis pas arrêté en si bon chemin en me lançant dans la catégorie Super Duo afin de défier Blue et après un échec au 48ème combat puis deux défaites face à Blue j'ai enfin triomphé de lui le 1er décembre !

     

    (maintenant c'est moi, et toc !)

     

    Malheureusement l'expérience en Super Multi n'a pas été très concluante et puis j'ai un peu la flemme de faire 50 fois le Super Duo en espérant tomber sur une équipe potable à recruter... Du coup Ultra-Soleil ne sera pas le premier jeu Pokémon que j'aurais complètement terminé vu qu'il me reste un seul tampon à obtenir sur les quinze. Peut-être pour Pokémon Épée qui sait ?

    Pokémon Ultra-Soleil c'est un peu le retour en force de la saga après une période de creux chez moi, un regain d'intérêt pour les jeux à travers une nouvelle impulsion qu'est la stratégie, rendu quand-même pas mal plus accessible et c'est pas un mal ! Un jeu qui a très bien tenu la durée alors même que j'avais personne avec qui y jouer. 

     

    Et on arrive à la fin des jeux 3DS et donc de cet article, qui m'a zigouillé 4 jeux potentiels pour Un jeu, mon histoire, mais il était bon de faire une petit bilan de ces derniers jeux avant de me lancer corps et âme dans Pokémon Épée.

    Encore une fois joyeuses fêtes à vous et à de prochaines lectures !

     

     

    Screenshots tirés d'Eternia.
    Cartes tirées de Bulbapedia.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Janvier à 17:45

    Ton article est super, c'est cool d'avoir un bilan comme ça ! Tu m'as fait réaliser à quel point j'avais peu joué sur 3ds, hahaha

     

      • Mardi 7 Janvier à 20:51

        Merci ! En vrai c'est surtout moi qui ait beaucoup joué, parce que j'ai parlé que de Pokémon là ^^"

      • Mardi 7 Janvier à 21:57

        C'est super, tu as bien profité de la console comme ça ^^

    2
    Jeudi 16 Janvier à 16:16

    Boah, honnêtement je préfère fermer ma console pour protéger les écrans! :p (et les coins de la 3ds ne sont pas si diaboliques)

    Perso pokémon X je crache allègrement dessus pour pleins de détails, mais au final c'est plutôt un jeu pas mal, même si je n'aime pas les starter (ou plutôt leurs évolutions, a part la dernière de la grenouille ninja, je les trouves tous dégueu). Et j'ai passé largement plus de temps sur ma cartouche émeraude game boy et pokémon lune (petite mention à ma cartouche ds équipe de secoure bleue et platine sur laquelle j'ai cumulé plus de 200h). Lorsque j'ai récupéré saphire alpha je me suis bien éclaté aussi! Ca été un bon renouveau, et retrouver l'occasion de ENFIN ré-affronter les dresseur sur toutes les routes du jeu, ça m'a manqué! Vivement qu'ils remettent ça! Ah, bah non. Maintenant il faudra une fucking pute de swouiche./pan/

    Ca été bien sympa de lire ton post en tout cas, et voir un avis assez différents de ceux que j'ai pu déjà entendre et voir! :D

      • Samedi 18 Janvier à 02:06

        Merci de ton retour !

         

        Pour la 3DS j'imagine qu'on a pas tous la même chance au niveau de la forme des mains.

        J'ai tendance à être bon public et à prendre les choses avec légèreté depuis quelques années en ce qui concerne Pokémon donc j'ai tendance à un peu moins faire de caca nerveux que certain-es :P

        Après si on parle des jeux DS, là c'est sûr que mes chiffres de jeux grossissent.

         

        Merci encore en tous cas.

    3
    Samedi 18 Janvier à 10:23

    Y'a pas a me remercier! :D

    Oh, j'ai des petites patounes, je me les prends bien les coins. ^^ Mais j'ai ma technique pour que ça ne soit pas trop un problème! (les mains dans les manches! héhé~ et accessoirement dans certains cas ça me replace le nerf qui a tendance à foutre le camp et me bloquer le pouce. xD donc de ce côté là, oui, pure chance.)

    Dans les jeux ds (et game boy peut être) lesquels sont ceux qui t'ont le plus marqué d'ailleurs? (outre ceux que tu as déjà mentionné sur le blog)

      • Lundi 27 Janvier à 03:27

        Je dirais la trilogie Pokémon Ranger, les Dragon Quest (V, VI et IX), les jeux principaux Pokémon et Chrono Trigger. Après sur GBA Pokémon Rubis m'a le plus marqué.

        Après vu que la DS ça a été ma première console un peu tout les jeu auquel j'ai joué dessus m'on marqué ^^

    4
    Lundi 27 Janvier à 12:42

    Ah, ranger j'ai essayé y'a longtemps, le système est plutôt sympa de mémoire! Content de voir que d'autres gens de la plateforme connaissent et ont joué à des jeux Dragon Quest! :D (rip le wifi pour le 9) Mais je vois un peu toute ta palette de jeux, c'est cool! ^^ (merci d'avoir répondu)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :